Eglises évangeliques en Guyane La porte haïtienne

Pour ce numéro spécial Haïti, nous avons choisi de suivre en images un pasteur qui appartient à une des nombreuses églises dites « évangéliques » installées en Guyane. Il ne s’agit pas ici de faire un portrait exhaustif de cet homme ou de ces églises dans notre territoire, mais de donner quelques clés de lecture sur ce phénomène aux visages multiples qui sert un but unique : amener à la conversion.

L’église du Corps du Christ sur la route de Raban, à Cayenne, a été fondée en 1998. L’homme qui en est à l’origine est un Haïtien de 33 ans, marié, père de trois enfants, cuisinier de profession, pasteur de vocation. Comme bien d’autres fidèles, Joël Zidor appartenait à une église évangéliste quand il est arrivé en Guyane. « Depuis petit, je pratiquais la parole de Dieu. J’étais toujours à l’église avec mes parents, j’étais responsable de la jeunesse et j’aimais Dieu. C’est comme ça que j’ai grandi dans la parole, au milieu du monde. » Pour établir son église ici, il y a bientôt 14 ans, il a bénéficié de l’aide de missionnaires américains et dorénavant, il existe trois Eglises du Corps du Christ en Guyane : celle de Cayenne, qu’il dirige, et celles de Kourou et Macouria.

Une présence croissante dans le monde

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 83% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement