Entretien avec Susky

La Guyane, terroir rude et secret, est aussi un terreau où s’épanouissent de fortes personnalités. Parmi elles, SUSKY : un pilote d’avion, un artiste, un aventurier, un libre-penseur ?! L’évocation de son nom fait naître dans les esprits une foule d’images très diverses et hautes en couleurs, qui peinent à fixer un cadre à cette personnalité qui semble les déborder tous.

APERÇUS

Certains aérophiles évoquent immédiatement l’audace du pilote ; elle lui réserva les missions les plus risquées au-dessus de la forêt guyanaise, pendant près de 50 ans. Les passagers, eux, gardent en mémoire l’image d’une “tête brûlée” qui les mena par tous les temps, à bord d’un monomoteur le plus souvent, sur des sites parmi les plus reculés du territoire. Durant ces décennies, ce “grand petit homme” a laissé un souvenir marquant, aux 4 coins de la Guyane ; là où ses activités (au service vétérinaire, en tant que conducteur de travaux…) l’amenèrent à résider : à Sinnamary, à Mana, St Laurent-du-Maroni, Camopi sur l’Oyapock, à Ouanary…

Aujourd’hui, c’est sous le couvert des Terminalia Catappa - sur une place cayennaise en bord d’océan - que l’on peut le plus souvent l’apercevoir. Là, interrompant sa marche méditative, il peut vous rejoindre sur un banc… Ouvrez grand ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 77% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement