Le Conseil Consultatif des Populations Amérindiennes et Bushinengué:dénonce le mega-projet minier du consortium russo-canadien Nordgold

Remarquable et historique !  Le Conseil Consultatif des Populations Amérindiennes et Bushinengué, (CCPAB) dans un courrier du 4 décembre 2016, dénonce le mega-projet minier du consortium russo-canadien Nordgold et en revendique sa suspension immédiate.  Le CCPAB (1) alerte aussi sur un dossier fondamental à savoir les énormes demandes de retrocession de forêts primaires  (200 000 ha) , destinées à la destruction afin de fournir, via la Biomasse industrielle, l'énergie réclamée par les multinationales minières qui frappent à la porte (dont Newmont, Iamgold soit 3 X 20 MegaWatt).  Toute l'équipe de Maiouri Nature salue et soutient la lucide et courageuse démarche du CCPAB et toutes les revendications évoquées dans ce courrier. On ne doit plus tolérer davantage la désinformation du peuple Guyanais par des dirigeants politiques, ceux là même qui amalgament les traditions artisanales de l’orpaillage du siècle dernier avec les catastrophes écologiques et sociales générées par les mines industrielles à ciel ouvert ; des pollutions graves et inévitables, à terme, qui ne sont un secret pour personne. Il faut cesser de nous faire croire que l’industrie minière russe ou canadienne éliminera l’orpaillage illégal, qu’elle génèrera des emplois valorisants pour les jeunes guyanais, qu’elle développera notre pays. Autant d’aberrations ne sont pas dignes d’élus de la République ! ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 67% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement