La France en Océanie ou de l’intérêt international de valoriser les Outremer

Pays du Pacifique, la France l’est par ses trois collectivités d’Outremer - Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et Polynésie française - qui concourent à faire d’elle la deuxième puissance maritime du monde et légitiment aussi ses ambitions Indo-Pacifiques. La présence et l’action de la France en Océanie ne sont pas à négliger au moment où l’influence de la République Populaire de Chine (RPC) vient de plus en plus bousculer les équilibres régionaux dominés par les États-Unis et leurs alliés australasiens. En outre, la relation que la France entretient avec les collectivités d’Outremer d’Océanie peut être contestée ou du moins donner lieu à des aspirations d’évolutions qui ne sont pas à négliger dans un contexte international et régional mouvant.

8485-Indopacifique-2


Nouvelle-Calédonie, un défi français aux répercussions internationales

Depuis les accords de Matignon-Oudinot (1988) qui ont mis fin à ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 90% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement