Polynésie en route pour la transformation digitale de l’économie

La Polynésie française a récemment entrepris la révolution digitale de son économie. Le gouvernement polynésien en a fait une priorité à travers son programme “ Smart Polynesia 2025 ”.
En inscrivant le numérique au cœur de son modèle de développement, le territoire ultramarin tente de relever le défi de son isolement et de la distanciation géographique de ses îles. Le Pays souhaite saisir cette opportunité de croissance et d’emplois nouveaux. L’objectif affiché est clair : « 8 points de croissance en dix ans grâce à cette industrie. » Même s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre cette ambition digitale, la Polynésie a assurément enclenché son virage numérique.

Des investissements lourds face aux contraintes insulaires

Pour un territoire aussi vaste que l’Europe et réparti sur 118 îles et atolls, la mise en place d’une infrastructure moderne nécessite des investissements extrêmement coûteux. « Le Pays a investi plus de 21 milliards [de FCFP] pour relever le défi de sa géographie et de l’inclusion numérique » synthétisait DIXIT, la Revue économique sociale et culturelle de Polynésie française dans son édition 2019-2020. En 2010, le câble sous-marin à fibre optique Honotua a permis aux îles de Tahiti, Bora Bora, Raiatea, Huahine et Moorea d’accéder à un internet de haut débit, et selon la revue DIXIT « de multiplier par 30 le débit (de 0,6 à 14 Gigabits par seconde) ». Le câble Natitua (2018) a ensuite relié les Tuamotu et les Marquises à ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 83% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement