GUYANA Les Chinois sont des partenaires, pas des envahisseurs

Selon l'ex-ambassadeur guyanien en Chine, David Dabydeen*, le Guyana a tout à gagner en renforçant ses liens avec l'empire du Milieu, mais pour y arriver les médias locaux doivent cesser de "débiner les Chinois''.
Extraits de l'entretien accordé au Guyana Chronicle (6/12/15). Sur les cent millions de touristes chinois qui partent à l'étranger chaque année, nombre d'entre eux pourraient choisir les Caraïbes comme destination, notamment le Guyana, à condition d'en finir avec la "culture du dénigrement contre les Chinois.'' Voilà le message fort de David Dabydeendeen, ex-ambassadeur guyanien en Chine, adressé aux médias guyaniens. « Les Chinois sont des citoyens avisés, ils sont conscients de ce qui se dit à leur encontre. Nos journaux doivent cesser de casser du Chinois , plus nous les matraquons, moins ils privilégient notre pays pour leurs vacances. Il faut en finir avec ça, nous devrions être critiques à bon escient et être solidaires de la même façon », a déclaré Dabydeen. Et de suggérer à ses congénères d'être « moins sensationnalistes, plus objectifs et justes. » Le Guyana a été le premier pays du Commonwealth des Caraïbes à établir des relations avec la Chine en 1972, et il a toujours entretenu des relations cordiales avec cette nation. Récemment, le gouvernement guyanien l'a sollicitée sur plusieurs grands projets d'infrastructure, notamment la centrale hydroélectrique d'Amaila, le nouveau pont sur le Demerara et un port en eau profonde. « Aujourd'hui, la Chine est le seul pays disposant d'énormes réserves de liquidités pour aider les pays en voie de ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 63% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement