La Réunion face au fléau du diabète

Avec 10 % de la population atteinte de diabète, l’île de La Réunion est la région la plus touchée de France. Ici, environ 83 840 personnes sont prises en charge pour cette maladie chronique. Elle tue environ 250 personnes par an, soit trois fois plus qu’en métropole.Mais pour lutter contre le diabète et ses conséquences, de nouvelles initiatives voient le jour. Reportage. Muriel*, 64 ans, est une énergique retraitée de l’enseignement. Le quotidien de la Saint-Pierroise est bien rodé et le menu du petit-déjeuner, ritualisé : « Deux tranches de pain complet, de la margarine avec un peu de confiture, une chicorée et un fruit. Les fruits, je ne peux pas m’en passer, c’est mon péché mignon ! » confie-t-elle. Mais avant de manger, Muriel passe d’abord par la case piqûre, car comme son frère, sa sœur et sa fille, la Réunionnaise a un diabète de type 2. Elle contrôle donc son taux de sucre dès le réveil. « Ma sœur est morte du diabète à l’âge de 52 ans, c’est aussi ça qui m’a poussée à me prendre en charge », concède Muriel. La patiente a d’ailleurs eu de graves complications aux pieds, au niveau cardiaque et même aux yeux. L’empêchant de conduire pendant trois semaines. C’est une spécificité de La Réunion, les femmes sont davantage touchées par le diabète, elles représentent 54 % des malades contre 45 % en métropole. Le diabète survient aussi plus ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 89% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement