Le rãhui au secours de l’environnement

En Polynésie, le rãhui fait référence à la décision d’interdire ainsi qu’à l’objet d’interdiction. Il est dans ce cas un espace délimité terrestre et ou marin protégé. Abandonné depuis l’arrivée des missionnaires, il fait son grand retour. Les Polynésiens comptent sur lui pour protéger leurs ressources et leurs activités.
En Polynésie, le rãhui fait référence à la décision d’interdire ainsi qu’à l’objet d’interdiction. Il est dans ce cas un espace délimité terrestre et ou marin protégé. Abandonné depuis l’arrivée des missionnaires, il fait son grand retour. Les Polynésiens comptent sur lui pour protéger leurs ressources et leurs activités. « Tout ça, c’est pour l’avenir de nos enfants, c’est pour ça que je suis à fond », affirme Patrick Rochette. « Même s’il y a des noms d’oiseau par-derrière, globalement, c’est bien accepté et respecté. » Patrick Rochette est agriculteur et pêcheur sur la presqu’île de Tahiti. Il fait partie du comité de gestion du rãhui de Teahupoo. Il porte ce projet depuis dix ans et continue à en faire la promotion dans son district, mais également dans les communes qui en font la demande. Le rãhui en tant que verbe fait référence à la décision d’interdire, en tant que nom, il désigne l’objet de l’interdiction : un espace et/ou une ressource. Dans ce cas, le rãhui est l’espace, la vallée, le lagon, la rivière ou bien le poisson, le crustacé, la ressource agricole interdits. Tamatoa Bambridge est directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il travaille au Centre de recherche insulaire et ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 83% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement