Guyane 2048 Architecture

En architecture, l’avenir se construit à partir du passé. Lorsqu’on se projette dans une trentaine d’années, l’image qui se démarque d’une Guyane urbaine est celle de maisons en bois ou en briques de terre cuite, respectant l’environnement et peu consommatrices d’énergie. Elles auront pour nom « maisons bioclimatiques ».
Sur ce sujet, les architectes s’accordent : les matériaux traditionnels devront être la source principale des logements du futur. Si l’on ne veut pas détruire la forêt en y piochant de façon anarchique et massive pour répondre à la demande des nouvelles constructions, une production endogène et réglementée s’impose. D’après Franck Brasselet, architecte et cofondateur de Actions pour une Qualité Urbaine et Architecturale Amazonienne (Aquaa), « la production de bois local devrait doubler d’ici dix ans ». À ce propos, une idée complètement délirante il y a encore quelques années est en train de renaître dans les couloirs de l’ONF… aller chercher les bois en forêt avec des dirigeables ! « Le gros plus » de ce projet tient en ses vertus « hyper environnementales ». « Les conditions climatiques en Guyane sont parfaitement adaptées », il y aurait un approvisionnement toute l’année contrairement à l’impossibilité actuelle de maintenir un approvisionnement constant en saison des pluies en raison de l’état des pistes forestières. De plus, cela ne demande aucune infrastructure. En bref, « la solution royale » pour faire vivre les ambitions des aménageurs. Par ailleurs, le choix des essences doit dépendre de leurs propriétés mécaniques remarquables. Ainsi l’angélique est naturellement résistante aux termites alors que le gonfolo exige un...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 71% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement