L’agriculture en Guyane En quête d’autonomie et de qualité

Autosuffisante l’agriculture guyanaise ? Pas encore. Malgré les efforts des quelques 2 227 agriculteurs que compte le département et des structures qui les accompagnent, l’agriculture guyanaise est encore loin de nourrir toute la population. Selon nos calculs, en l’état actuel, si tous les guyanais voulaient se nourrir uniquement de produits locaux, il n’y aurait guère plus de 800 calories disponibles par jour et par personne, alors qu’un être humain a besoin d’environ 2 100 calories par jour. Et ce ne sont pas les embûches administratives liées à l’installation de nouveaux agriculteurs qui ont permis d’améliorer ces chiffres : le nombre d’agriculteurs en Guyane a quasiment diminué de moitié entre 2003 et 2007, de même que le nombre total d’exploitations agricoles, passé de 1 490 en 2003 à 1 082 en 2007. En outre, selon les données de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Guyane, plus de 200 agriculteurs affiliés en Guyane ont plus de 55 ans et partiront en retraite dans les 10 années à venir. A l’inverse, la population guyanaise ne cesse d’augmenter, et devrait atteindre 342 000 habitants en 2030. Si l’agriculture guyanaise pêche par manque de quantité, les initiatives en faveur d’une meilleure qualité des produits se multiplient, pour favoriser l’émergence d’une agriculture respectueuse de l’environnement, mais aussi de la santé de ces travailleurs de la ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 89% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement