Une pétition pour le Vieux Port de Cayenne

L’histoire de ces travailleurs qui vivent sur le site du Vieux Port à Cayenne, face au marché aux poissons, après l’usine Abchée, débute vers 1959 lorsque leur employeur, la première usine de crevettes de Guyane, leur permet de s’installer sur ce terrain appartenant au Conseil Général, avec la bénédiction de son président de l’époque. Malgré des conditions de logement précaire, ils n’ont pu obtenir que difficilement, pour quelques uns,  l’accès à l’électricité et à l’eau. Ils sont aujourd’hui des grands-parents veillant sur leurs petits enfants dans l’attente longue d’un relogement proche de leur lieu de vie (certains dossiers datent de 1998). Ce quartier est aujourd’hui inséré dans un espace déclaré « patrimoine local » dans lequel ces habitants semblent ne plus devoir y avoir leur place. En effet, le 7 juin 2013, une première habitante du quartier reçoit un courrier du Conseil Général ayant pour objet « Démolition de l’immeuble Inini », lui notifiant un arrêté de péril imminent pris en date du 14 décembre 2012 et ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 75% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement