bosh & Bakaa - Rencontre au dégrad mineurs

La région du Maroni fut longtemps en marge des colonisations européennes. Au moment où l’Administration Pénitentiaire s’y installait, elle était peuplée de groupes sociaux résistants au colonialisme, Amérindiens et Marrons. Ceux-ci considéraient le Maroni et ses affluents comme étant “leur “ espace de vie, et non celui des Bakaa (Occidentaux en langue bushinenge).

 

L’installation du bagne n’a pas interrompu les dynamiques transfrontalières pratiquées par ces groupes. Au contraire, la ruée vers l’or des Antillais et Français vers le Haut-Maroni, à partir des années 1880, a fait de Saint-Laurent-du-Maroni un pivot des échanges commerciaux. La commune pénitentiaire n’était aux yeux de ces populations qu’un « trou noir, un toufé yen yen », selon un orpailleur sainte-lucien interviewé par Michèle Baj-Strobel. Ce lieu était à éviter parce que « les Blancs s’y mangeaient entre eux », comme le formule un témoin amérindien. Par contraste, le dégrad Mineurs, comme on appelait alors l’embarcadère du village chinois, était un haut lieu de ces échanges.

Un orpailleur Sainte-Lucien racontait à l’anthropologue Michèle Baj-Strobel qu’« on [y] rencontrait plein de gens noirs, blancs, de toutes races qui descendaient des mines ou voulaient y monter ». Le transport fluvial était alors assuré par des « canotiers » marrons, partie prenante de ce commerce dès la découverte de l’or. Comment se déroulaient ces rencontres entre « mineurs », « canotiers » et autres commerçants ? Comment ces hommes se percevaient-ils mutuellement ?
Entrons dans l’atmosphère...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 90% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement