Rosetta, une comète pour décrypter les origines de la vie

Décidé il y a 30 ans, le long voyage de Rosetta vers la comète “ Tchouri ” est aujourd’hui un succès… qui se poursuit. Héritière de l’audacieuse Giotto, qui croisa jadis la route de la comète de Haley, Rosetta poursuit l’infatigable quête scientifique de l’origine de la vie dans notre système solaire.

C’est une aventure qui se décrit en dizaines d’années, milliards de kilomètres et centaines de millions d’euros. Le 12 novembre dernier, lorsque le petit robot explorateur Philae se pose sur la comète 67P/Tchourioumov-Guerassimenko, dit “ Tchouri ”, c’est plus de trente ans de programme européen d’exploration spatiale qui se concrétisent. Sur un “ caillou ” de glace de quatre kilomètres de long à 500 millions de kilomètres de Kourou, d’où il est parti, Philae a rendez-vous avec l’histoire. C’est la première fois qu’un engin construit par l’homme se pose sur une comète. «  Nous l’avons fait, et l’histoire retiendra que nous avons été les premiers  » crâne le sourire aux lèvres, Jean-Jacques Dordain, le directeur de l’Agence spatiale européenne (ESA). Si Rosetta est la seule mission d’exploration à ce jour à avoir touché ce corps céleste mythique, elle a été précédée de plusieurs programmes soviétiques, japonais et européens, partis vers le même objectif.

Remonter le temps

Les comètes sont des petits corps célestes faits de poussière et de glace qui obsèdent les chercheurs, car ils sont des témoins de la naissance du système solaire, il y a 4,5 milliards d’années. Formées bien ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 87% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement