Energies renouvelables quel avenir pour la Guyane ?

Au commencement ne sera plus le pétrole..

Dans notre lutte contre le changement climatique, le vœu pieu de ne plus émettre de CO2 a nourri le développement et la recherche d’énergies renouvelables. En filigrane l’enjeu prédominant est pourtant bien de la raréfaction du pétrole. En effet, chaque puits de pétrole voit, sur la première moitié de sa vie, sa production croître, puis la réserve s’épuisant, elle passe par un pic et décroît. De nombreuses petites réserves, qui participaient à la production mondiale s’épuisent et ferment depuis une dizaine d’années. Et les productions nouvelles, moins nombreuses, peinent à répondre à la croissance de la demande. Ainsi depuis 1980, nous consommons plus de pétrole que nous en découvrons, pompant dans le stock découvert par la génération précédente. Que restera t-il à la suivante sachant que la nature met 100 millions d'années à fabriquer du pétrole ?

Alors que le demande continue de croître, l’offre mondiale d’hydrocarbure va commencer à diminuer. Quand ce pic sera-t-il atteint ? Entre 2010 à 2020 selon les géologues (www.peakoil.net). Si nous ne faisons rien pour réduire notre consommation, c’est la loi de l’offre et de la demande qui s’appliquera, entraînant des hausses vertigineuses des prix du pétrole, et par là d’autres matières ...

Nos lecteurs ont lu ensuite

Il vous reste 88% de l'article à lire.
La suite est réservée à nos abonnés.
Vous avez déjà un compte ou un abonnement ? Se connecter
Souhaitez-vous lire cet article gratuitement ?
Créer un compte

Vous préferez lire Boukan en illimité ?
Je m'abonne
Logo payement
X
Le téléchargement des PDF des numéros n'est pas inclus dans votre abonnement
Envie de télécharger ce numéro au format digital ?

L'intégralité des articles et les PDF pour 29€ par an
Je m'abonne
Logo payement